Le plan de mesure d’urgence : un incontournable pour assurer la résilience des affaires

Mivil Deschênes

Premier vice-président pour Commissionnaires – division du Québec

La résilience des affaires est un terme général qui englobe l’ensemble des activités permettant à une entreprise de bien se préparer à réagir, à traverser et à reprendre ses activités suite à un évènement majeur ou une catastrophe. Dans cette optique, le plan de mesure d’urgence, soit la portion réaction de la résilience des affaires, est un incontournable qui contribuera à assurer la pérennité des opérations de l’entreprise.

Pour être prêt à réagir en cas d’événements de grande ampleur, une panne de courant, un incendie, une alerte à la bombe bref, toute situation mettant en péril la santé des personnes ou des biens qui vous entourent, vous devez pouvoir compter sur un plan de mesure d’urgence bien adapté.

Selon Mivil Deschênes, premier vice-président pour Commissionnaires – division du Québec : « le plan de mesure d’urgence doit être le reflet des risques réels auxquels l’entreprise pourrait être confrontée. Le plan sera donc construit suite à une analyse détaillée des risques de l’entreprise en évaluant les probabilités et les impacts possibles », précise-t-il.

Plusieurs aspects doivent être pris en compte lors de la création du plan de mesure d’urgence :

  • Identifier les vulnérabilités de l’entreprise ;
  • Identifier les risques pour ensuite les mitiger ;
  • Rédiger le plan en y incluant les mesures d’urgence pour chaque risque identifié ;
  • Effectuer des pratiques soutenues par des simulations avec les divers intervenants impliqués (le personnel, les gestionnaires, etc.) ;
  • Organiser une rencontre post-exercice pour identifier les leçons et points à améliorer.

En plus de réduire les dommages et les pertes, le plan d’urgence doit être revu régulièrement afin qu’il soit adapté aux changements qui peuvent survenir à tout moment au sein de l’environnement ou de l’entreprise. Ainsi, les agents de sécurité mandatés sur les lieux et les nouveaux employés assignés à certaines actions d’urgence pourront, si la situation l’exige, les exécuter calmement. « Le plan de mesure d’urgence doit être simple à utiliser et facilement accessible. À cet égard, la technologie nous offre de plus en plus de possibilités afin que les plans soient accessibles sur nos appareils, téléphones intelligents et tablettes », affirme M. Deschênes.

À cet effet, Commissionnaires – division du Québec offre un programme de prévention des pertes pour réduire les vols ou les fraudes au sein des entreprises. À titre d’exemple, il peut suggérer d’implanter un système de caméra, un système anti-intrusion, déployer des agents de sécurité sur place pour contrôler les entrées et les sorties, procéder à la filature physique ou la cybersurveillance, se doter de moyens, comme les réseaux sociaux pour déceler un employé qui aurait des comportements ou des commentaires inappropriés pouvant porter atteinte à la réputation et l’intégrité d’une entreprise.

Des informations supplémentaires sur la résilience des affaires, notamment en ce qui a trait à la continuité des affaires ainsi que le plan de reprise des activités informatiques, seront communiquées dans des articles subséquents.