Ce que vous devez savoir avant d’apporter vos appareils électroniques en avion  

 

Benoît Gagnon

Directeur de la cybersurveillance et de la sécurité de l’information

Vous vous dites fin prêt à partir en vacances ? Vous avez votre passeport ! Vous avez vos billets d’avion ! Vous avez reçu tous les vaccins nécessaires ! Vos bagages sont faits et vous avez avec vous, ordinateur et appareil photo, question d’en profiter, durant le vol pour écrire votre blogue ou faire le tri de toutes les photos que vous avez l’intention de prendre durant votre voyage.

Sauf que sur ce dernier point, il se peut que vous déchantiez vite une fois rendu à l’aéroport, car les autorités américaines ont décidé d’imposer une nouvelle mesure de sécurité qui interdit aux passagers d’avoir dans leurs bagages de cabine, un ordinateur, une tablette ou tout autres appareils électroniques.

Cette mesure touche tous les vols sans escale en provenance de 10 aéroports situés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Dans les prochaines semaines, il est fort possible que les États-Unis imposent également cette mesure au Royaume-Uni et au Canada.

En d’autres termes, la logique sécuritaire en matière de technologie à bord des avions de ligne est en train de changer radicalement. Même s’il est toujours possible, pour une majorité de vols, d’apporter un portable, une tablette ou autres gadgets électroniques, cela risque de devenir bientôt de l’histoire ancienne.

Ceci dit, même si on vous autorise à transporter un ou des appareils électroniques en cabine, attendez-vous à ce qu’ils soient minutieusement examinés par les agents des douanes de l’Agence des services frontaliers du Canada. Non seulement on vous demandera de mettre vos appareils en marche, mais vous serez probablement également invité à fournir vos mots de passe, voire même, les mots de passe de certains réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter.

Tout cela augure quoi pour l’avenir ? Simplement que vos gadgets électroniques préférés que vous considériez comme étant votre source de divertissement à bord d’un avion, vont devenir davantage un fardeau.

Il faudra aussi se faire à l’idée que nous ne pourrons plus considérer la protection de notre vie privée comme acquise au moment de traverser la frontière. Il va falloir aussi y penser à deux fois avant de choisir d’apporter en voyage notre ordinateur portatif tout neuf et dernier cri, car il faudra le mettre dans un bagage qui ira directement dans la soute de l’avion, avec les risques que ça comporte.